Mixité et numérique : l’engagement de Cinov-IT pour améliorer la représentation des femmes dans les TPE-PME du numérique

Avant-propos

L’actualité ne cesse de le démontrer et nous devons le répéter : le numérique est partout et se diffuse inexorablement dans l’ensemble des pans de notre économie et de notre société. Les changements en cours sont de grande ampleur. Ils représentent une formidable opportunité de porter et diffuser nos valeurs d’innovation et d’inclusion dans l’ensemble de l’économie, et de faire du numérique un secteur exemplaire dans ses déclinaisons et représentations sociétales.

Force est de constater que ce n’est pas le cas malheureusement pour ce qui concerne la mixité. Le secteur du numérique, alors qu’il est perçu comme particulièrement innovant et vecteur de modernisation, reste dans sa composition même, en deçà de nos attentes. Il est encore trop souvent marqué par une forme d’archaïsme dans son rapport aux femmes en entreprise. Les chiffres sont par ailleurs catastrophiques et les perspectives à court terme peu encourageantes (cf. infra). Les facteurs explicatifs de cette situation sont multiples. Ils relèvent souvent de représentation faussée, de stéréotypes et de biais culturels, relayés et générés par les prescripteurs, en premier lieu les médias. Notre secteur, ses métiers et ses opportunités, pâtissent aussi d’être largement méconnus. Il convient ainsi de se mobiliser sur la question de la mixité en agissant sur la représentation des métiers dans l’opinion publique, l’orientation des élèves, les réorientations professionnelles, les recrutements et les formations.

Face à ce mouvement, Cinov-IT et ses adhérents ne cessent de militer et de sensibiliser nos élites, politiques et économiques, mais également nos concitoyens aux enjeux de cette mixité. Rappelons que les bienfaits de la mixité pour les entreprises et notre secteur sont importants et ne peuvent être négligés. La mixité permet d’attirer les talents, dans un secteur qui peine structurellement à recruter. Elle est également et notamment source de créativité, de diversité et de performance. Sur le plan sociétal, Cinov-IT adhère à cette volonté de lutter contre la ségrégation professionnelle et contre les stéréotypes sexistes assignant les femmes et les hommes à certains rôles cloisonnés.

Cinov-IT salue et soutient l’ensemble des initiatives allant dans ce sens. L’avenir de notre secteur et de ses entreprises dépend pour une très large part des réponses que nous saurons apporter collectivement aux enjeux sociétaux. Nous sommes par ailleurs tous concerné⋅e⋅s, État, collectivités, entreprises, individus citoyen⋅ne⋅s. C’est tout le sens de l’ambition du plan mixité signé en janvier 2017 et porté par des acteurs économiques (dont Cinov-IT) et associatifs. Ce plan est une formidable opportunité pour favoriser et d’accélérer la mixité dans notre secteur. Il a déjà le mérite de permettre à des univers et des écosystèmes trop souvent distincts de se rencontrer. Il faut décloisonner les esprits d’autant plus lorsqu’on parle de mixité et de numérique, sujets transversaux par essence.

Quelques chiffres

  • Entre 15 et 20% seulement de femmes dans les métiers techniques du secteur, une sous-représentation chronique. Ce constat est accablant d’autant plus qu’en ajoutant les fonctions supports traditionnellement nettement plus féminisées on obtient seulement 33% de femmes (selon une récente étude de l’Opiiec), contre 37% pour la branche et plus de 50% toutes branches confondues.
  • Contrairement aux autres secteurs de l’ingénierie, le secteur du numérique accueillerait de moins en moins de femmes.
    • Historiquement, c’est une inflexion. De 1972 à 1985, l’informatique était la deuxième filière comportant le plus de femmes ingénieures au sein des formations techniques.
  • 10% d’écart de rémunération entre femmes et hommes dans les catégories ingénieurs, consultants et cadres.

Nos propositions, actions et engagements

Cinov-IT est mobilisé sur le sujet de la mixité dans le numérique et a signé le plan sectoriel dédié du Gouvernement, le 31 janvier 2017. Cette signature montre l’engagement, fort et constant, de notre syndicat en faveur d’une plus grande mixité dans notre secteur, pour l’ensemble des fonctions et des échelons. Cinov-IT souscrit totalement aux objectifs de ce plan qui sont de :

  • Favoriser la mixité du secteur, notamment en travaillant sur les représentations
  • Sensibiliser les entreprises
  • Mobiliser les acteurs et actrices publics, associatifs et privés, notamment au niveau local

En signant ce document, Cinov-IT s’engage à mobiliser ses entreprises, agir auprès des jeunes générations, et réaliser les actions suivantes :

  1. La création d’un kit destiné à lutter contre les stéréotypes et diffusés aux TPE-PME du numérique pour détecter les situations problématiques et prévenir l’apparition d’une ambiance stéréotypée. Ce kit sera diffusé sous licence libre pour une utilisation la plus large possible.
  2. La rédaction d’une charte à destination des TPE/PME du numérique et la rédaction d’un kit de bonnes pratiques, pour les inciter à s’engager dans ce mouvement et les y aider.
  3. L’accompagnement de la formation initiale, notamment en soutenant les actions de Pasc@line dont Cinov-IT est membre, en direction des lycées pour faire connaître les métiers du numérique et sensibiliser les jeunes filles aux emplois dans le numérique et tout particulièrement l’entrepreneuriat au féminin. Concernant les organismes de formation continue, nous leur proposerons de diffuser une communication sur la diversité des métiers du numérique et diffuseront également le kit évoqué ci-dessus.
  4. La promotion de l’emploi des femmes, avec la mise en avant de modèles féminins, via des témoignages publiés sur nos supports de communication et la mise en place de marrainages.
  5. La mise en avant de l’entrepreneuriat au féminin, avec la mise en place d’actions d’information sur les aides à la création ou à la reprise d’entreprises à destination des femmes

Par ailleurs, ce mouvement ne se fera pas sans se poser la question du financement et de la mobilisation de l’écosystème. À cet égard, Cinov-IT se propose d’inciter les adhérents à reverser la taxe d’apprentissage à des organismes collecteurs de taxe d’apprentissage spécialisés dans l’égalité femmes-hommes.

Armony ALTINIER,
Vice-présidente de Cinov-IT en charge des questions de mixité

Les commentaires sont fermés.