La CDAF, CINOV-IT et Syntec Numérique entament la rédaction d’un accord de filière entre donneurs d’ordre et fournisseurs du numérique

Communiqué de presse

La CDAF, CINOV-IT et Syntec Numérique entament la rédaction d’un accord de filière entre donneurs d’ordre et fournisseurs du numérique

 

Paris, le 3 décembre 2015 – Les représentants de la CDAF, de CINOV-IT et Syntec Numérique se sont accordés sur un objectif commun de rédaction d’un « guide de bonnes pratiques » pour faciliter la relation PME-grands comptes et pour améliorer la perception de la valeur des services du numérique et des logiciels. Ce guide constituera la première étape d’un accord global de filière.

Lire la suite

Enquête CINOV-IT sur les délais de paiement

Enquête CINOV-IT sur les délais de paiement

CODINF  propose pour pallier l’absence de rapport de l’Observatoire des délais de paiement et permettre à toutes les entreprises – notamment les PME – d’exprimer leur perception sur l’évolution de ces délais. Plusieurs organismes professionnels membres de l’Observatoire se sont concertés pour élaborer un questionnaire commun mais adaptable à chaque syndicat ou fédération.

La Médiation est favorable à cette initiative qui doit permettre de disposer d’un outil complémentaire permettant d’actualiser ce qui est vécu par les entreprises en matière de délais et retards de paiement.

CINOV-IT s’y associe et vous remercie de bien vouloir compléter le questionnaire suivant : https://fr.surveymonkey.com/r/ENQUETE_DELAIS_PAIEMENT_CINOV-IT

Afin d’obtenir un maximum de réponses, la date butoir pour remplir le questionnaire est le 30 novembre 2015. La consolidation des résultats et la rédaction des commentaires aura lieu en décembre et leur présentation en janvier ou février. Vous en serez informés dès que dates et lieux seront confirmés.
Nous vous remercions d’y avoir consacré quelques minutes.

Créer de l’emploi : le projet achats Pareto !

Créer de l’emploi : le projet achats Pareto !

 

Un simple battement d’ailes de papillon peut-il déclencher une tornade à l’autre bout du monde ?

L’effet papillon pour la création d’emplois pourrait bien être l’application aux achats du principe de Pareto.

Quelques postulats de base à considérer :

–          Les entreprises du CAC 40 ont réalisé 1248 Mds d’euros de CA en 2013, 50% de ces montants sont transformés en achats, soit environ 600 milliards d’euros,

–          16% des achats des grands groupes adhérents de pacte PME se font en direction des PME,

–          9% des achats publics des institutions adhérentes de pacte PME se font en direction des PME

–          Il faut en moyenne 100 000 €uros d’achats pour créer un emploi dans une PME.

–          70,5% de l’emploi salarié est situé dans les PME (cf : panorama des PME 2011

Le principe de Pareto ou la loi des grands équilibres communément appelée loi des 80/20

Lire la suite

Pierre Pelouzet, Médiateur des relations inter-entreprises

CINOV-IT a été le premier syndicat professionnel a accueillir Pierre Pelouzet, médiateur national des relations inter-entreprises, le 9 octobre 2012* (jour de sa nomination). A défaut d’avoir enregistré son intervention ce jour là, voici la vidéo de celle qu’il vient de faire dans le cadre des assises SYCFI 2014, nos confrères consultants formateurs indépendants Lire la suite

Signature du premier accord prestations informatiques

La Médiation Inter-entreprises se réjouit des premières avancées de la médiation collective dans le domaine des prestations informatiques

Des grands donneurs d’ordre se sont réunis pour signer le premier accord dans le domaine des prestations informatiques en matière de relations clients-fournisseurs, sur la base de la Charte Relations fournisseur responsables. BPCE, La Banque Postale, EDF, Orange, Société générale, Thalès se sont engagés dans cet accord, en présence des organisations socio-professionnelles CINOV-IT, GIE
Asap et Munci. La Charte Relations fournisseur responsables est portée par la Médiation Interentreprises,
la Médiation des Marchés publics et la CDAF.

Lire la suite

Les PME dans la jungle des prestations intellectuelles – Etude Spot a partner

 

Logo

Quelles pratiques d’achats ? Quels outils ? Quelle place pour le web ?

 

A l’heure où l’information semble si facilement accessible ; et où les décisions d’achats des particuliers reposent déjà largement sur différentes formes d’avis clients, nous avons voulu en savoir plus sur ce qu’avait changé le web aux relations B2B, et plus particulièrement à la façon dont une entreprise cherche un prestataire intellectuel.

 

L’étude est structurée autour de trois grandes questions :

  1. A la recherche du meilleur prestataire : quelle motivation et quelles difficultés rencontrées ?
  2. L’apport du web dans la recherche d’un prestataire intellectuel : Quelles pratiques ? Quelles attentes ?
  3. La place des PME dans les prestations intellectuelles : quelles différences avec une grande société ?  Comment favoriser la confiance ?

Les principales conclusions :

  • La recherche du bon prestataire est une réelle problématique, y compris dans les grandes sociétés et pour les professionnels des achats ;
  • Les principales difficultés dans la recherche d’un nouveau prestataire sont liées à un manque de confiance dans les discours commerciaux (46%), à une opacité de l’offre (17%) et à un manque de temps (25%) ;
  • L’usage d’Internet dans la recherche d’un prestataire est généralisé (75% des répondants ont déjà utilisé Internet pour chercher un nouveau prestataire)
  • Le web est principalement utilisé en complément d’autres modes de recherches : la recommandation du réseau dans les TPE/ PME ; les référencements dans les grandes sociétés
  • Ces recherches en ligne s’appuient principalement sur des outils généralistes (Google, LinkedIn, Viadeo)
  • 80% des répondants souhaitent disposer d’informations certifiées et mutualisées sur les prestataires (notation ou commentaires d’anciens clients, informations certifiées) ;
  • L’implication des équipes et le rapport qualité prix des prestations des TPE/PME est mise en avant par rapport aux plus grandes entreprises.
  • 70% des répondants estiment qu’un tiers garantissant la véracité des références les aideraient à avoir confiance dans une PME qu’ils ne connaissent pas.

Lire la suite

Appel d’Offres SGMAP pour la mise en accessibilité des systèmes d’information des employeurs publics

Une de nos adhérentes nous a alertés sur un nouvel appel d’offres du secrétariat général de la modernisation de l’action publique (SGMAP) pour la mise en accessibilité des systèmes d’information des employeurs publics.

D’un montant estimé à 1,5 millions d’euros hors TVA, cet appel d’offres fait suite à une obligation légale exigeant la révision des sites web publics pour les rendre compatibles avec les technologies utilisées par les personnes handicapées.

Outre l’enjeu humain essentiel dans un pays qui a pour devise républicaine « Liberté, Égalité, Fraternité », cette obligation légale ouvre potentiellement un marché économique extrêmement important : avec 36 000 communes, 101 départements, 27 régions, un certains nombre de ministères et services de l’État et tous les services publics rattachés à l’État et aux collectivités, cela fait un nombre conséquent d’entités concernées par l’obligation légale. Et si toutes ces entités n’ont pas forcément de site web, certaines en ont plusieurs. Le nombre de pages web à rendre accessibles se compte donc par dizaines de millions.

Or, le niveau d’accessibilité numérique de la France était déjà en-dessous de la moyenne européenne, selon l’étude MeAc de 2008, et cela n’a sans doute pas progressé. Le marché potentiel est donc d’envergure.

Pourtant, l’absence de contrôle de l’État sur la mise en œuvre de cette obligation légale et le manque d’information et de sensibilisation font que le secteur professionnel de l’accessibilité numérique est encore très restreint.

En publiant un appel d’offres d’envergure, le SGMAP aurait pu contribuer à faire progresser ce marché. Au lieu de cela,

Lire la suite

Des PME victimes de chantage au crédit d’impôt…

Pierre Pelouzet s’exprime ce matin dans le Parisien pour dénoncer une nouvelle ‘mauvaise pratique » : en effet, certains grands donneurs d’ordre (que le médiateur menace de citer…) exigeraient des PME avec lesquelles ils traitent une remise équivalente à l’aide reçue grâce au crédit d’impôt !

Suite à lire dans le Parisien

CINOV IT soutient les actions et prises de position de la médiation interentreprises en faveur des TPE PME

Pour rappel :

CINOV IT travaille avec la médiation interentreprises et la CDAF depuis 2 ans sur le thème de l’optimisation des relations acheteurs / TPE PME :

– 80 entreprises adhérentes ont signé la charte,

– CINOV IT a signé un partenariat avec la CDAF,

– médiation collective engagée

 

De nouvelles actions à venir à la rentrée

 

Pour complément d’infos :

Rapport d’activité de la médiation interentreprises

36 mauvaises pratiques

Charte des relations interentreprises

 

 

 

 

Comité Stratégique de Filière numérique

 

La réunion plénière du Comité Stratégique de Filière Numérique s’est tenu le 03 juillet dernier, le contrat de filière a été présenté aux ministres.

CINOV IT est membre du CSF. Ce comité rassembles les professionnels du secteur, les organisations syndicales

Les Ministres ont rappelé l’importance du numérique pour la compétitivité du pays dans les années à venir

Les ministres ont demandé que la filière se rassemble autour d’un « contrat de filière » concernant les infrastructures numériques, permettant une mobilisation des acteurs autour d’actions concrètes à même de garantir l’avenir de nos entreprises et de notre outil industriel, et reposant sur une vision claire et partagée au sein du comité stratégique de filière.

Nous soulignons notamment la présence et l’importance donnée aux relations inter-entreprises, point sur lequel CINOV IT est fortement impliqué depuis 2 ans, à travers ses travaux avec la Médiation Inter-entreprises (Charte et action de médiation) et avec la CDAF (partenariat et actions communes)

  • Améliorer durablement les relations entre entreprises dans la filière. Pour cela,
    l’Etat et les entreprises de la filière faciliteront le recours à la médiation, notamment
    en créant une instance de médiation de filière numérique. L’Etat soutiendra
    également la conclusion, à l’initiative des entreprises de la filière, de partenariats
    verticaux de recherche et développement à même de nous redonner une primauté
    en matière d’innovation, de normalisation et de standardisation ;

Voici le communiqué de presse publié suite à cette réunion plénière.