TPE/PME du numérique et CNNum, rien de nouveau

Paris, le 30 mai 2018

CINOV-IT a pris connaissance de la composition du CNNum et de ses 30 nouveaux membres. Il salue la nomination en tant que Présidente de Mme Salwa Toko, très investie dans les sujets de l’attractivité et de la mixité de notre secteur, deux axes fondamentaux de notre action.

CINOV-IT regrette que le CNNum, à chaque renouvellement, court ou long, ne reflète pas la diversité des acteurs de la transformation numérique. Les TPE/PME semblent, en tant qu’acteurs du sujet, largement oubliées dans la refondation de cette instance, se voulant pourtant représentative.

 

CINOV-IT se réjouit que le CNNum se reconstitue après des mois d’attente et qu’une impulsion nouvelle soit donnée à cette instance. Il est en effet plus que jamais nécessaire d’informer et de conseiller le Gouvernement, d’élaborer et d’affirmer des positions françaises fortes aux niveaux européen et international, et de formuler de manière indépendante des avis et des recommandations.

Cependant, la promesse de la refondation bute sur la faible place donnée aux TPE et PME, dans la composition même du CNNUM, et comme sujet. Nous ne pouvons que regretter que la TPE/PME reste le parent pauvre des acteurs de l’écosystème numérique. Nous souhaitons rappeler que les TPE/PME du numérique sont pourtant des acteurs essentiels – elles représentent rappelons-le plus de 97% de l’écosystème du numérique – et les relais naturels pour diffuser et réaliser la transformation numérique des entreprises et des territoires tant demandée par les pouvoirs publics.

Pour favoriser l’émergence d’une économie numérique forte et la transition numérique du pays, la France a besoin d’un écosystème dynamique de TPE et de PME du numérique, à même d’innover et de développer l’agilité de l’ensemble des acteurs. Les petites entreprises numériques portent en elles ces évolutions et cette impulsion. La constitution d’un écosystème solide et vertueux, potentiellement pourvoyeur d’emplois, ne peut se faire sans elles.

Le CNNum ne semble visiblement pas souhaiter disposer en son sein de la parole de ces acteurs de terrain, évoluant au plus près des préoccupations des territoires, des entreprises et des usagers. Cette situation nous oblige, en tant que représentant des offreurs de solutions et institution représentative des TPE/PME du secteur numérique de France, à redoubler de vigilance, à continuer nos travaux et à poursuivre notre communication auprès des pouvoirs publics pour une meilleure reconnaissance de l’apport des TPE et PME dans l’économie de notre pays.

Lire la suite

AGIT – L’alliance Green IT renforce sa représentativité avec l’arrivée de nouveaux membres !

CINOV-IT participe en tant que partenaire aux côtés de l’AGIT (Alliance Green IT) à la promotion de l’éco-responsabilité numérique et se réjouit de voir que les entreprises sont de plus en plus nombreuses à rejoindre l’AGIT en s’impliquant dans le numérique responsable. : http://x23l.r.a.d.sendibm1.com/2w4yfzm493f.html

L’AGIT a pour mission de « Fédérer les acteurs du green IT pour contribuer au débat public sur la place des technologies digitales dans le développement durable, promouvoir le développement des compétences dans les organisations, et les accompagner dans l’identification et le partage des bonnes pratiques.

Angélica Calvet                                                                                                                                     Vice-présidente CINOV Nouvelle Aquitaine, Administrateur CINOV-IT, Membre du bureau de l’AGIT

CINOV-IT confirme son engagement en faveur de la mixité dans le numérique et se veut exemplaire dans son organisation : le nouveau Conseil d’administration de CINOV-IT fait la part belle aux femmes cheffes d’entreprises.

Paris, le 15 avril – Lors de son renouvellement à l’occasion de son Assemblée générale annuelle le 11 avril dernier, le conseil d’administration de CINOV-IT, dans sa composition, affiche un taux de plus de 40% de femmes cheffes d’entreprises de PME ou TPE élues, soit 9 membres sur 22. Plus significatif encore, le Bureau du syndicat affiche une parité exemplaire avec 4 femmes et 4 hommes. Le président de CINOV-IT Alain Prallong s’est félicité de cette représentation au sein des instances du syndicat, en espérant que la parité soit atteinte lors du prochain renouvellement. Cela confirme l’engagement pris par CINOV-IT avec la signature en 2017 du Plan de mixité dans le numérique. L’action en faveur du développement de la mixité dans le numérique sera poursuivie en 2018, tout particulièrement pour favoriser l’entreprenariat au féminin. Alain Prallong a annoncé que de nouvelles actions pour mettre en avant cet entreprenariat au féminin seront prochainement lancées.

 

Alain Assouline élu Président désigné de CINOV-IT

Par ailleurs, Alain Assouline a été élu Président désigné de CINOV-IT par le Conseil d’administration. Après une période de transition, il succèdera à Alain Prallong qui était à la tête du syndicat professionnel depuis 2014. Il sera épaulé dans sa tâche par Armony Altinier, élue Secrétaire générale de notre organisation.

Interviews du président actuel et de son futur successeur.

Au nom du syndicat professionnel, Alain Assouline souhaite accompagner et accélérer la transformation numérique du pays par le biais de trois axes phares :

 

·        Affirmer plus largement les intérêts de la filière numérique et de ses PME

Alain Assouline souhaite porter haut la voix du secteur en renforçant la visibilité de notre syndicat et en influençant les décisions du gouvernement et les actions des Administrations. Il souhaite également accompagner le développement des entreprises du secteur, en capitalisant sur les acquis mis en place, en travaillant avec l’écosystème, Administrations, Grands comptes publics ou privés pour faciliter l’accès aux marchés, et en se mobilisant pour défendre leur intérêt notamment dans le cadre de la médiation interentreprises.

 

·        Être le fer de lance de la transformation numérique des TPE PME

Comme l’ensemble des acteurs du numérique, CINOV-IT constate trop souvent les écarts entre les grandes entreprises et les TPE et PME dans leur transition numérique. Toutes les entreprises, et notamment les plus petites et les plus fragiles, doivent pouvoir se préparer pour faire leur transformation numérique, avant de la réaliser. Elles doivent pouvoir disposer d’un soutien à cet effet. Face à cette situation, CINOV-IT a fait des propositions et continuera de travailler en collaboration avec son écosystème et la Direction Générale des Entreprises pour décliner de façon opérationnelle une politique publique à la mesure des besoins. Cela nécessite également d’avoir une réflexion et des actions sur l’accessibilité et la confiance numérique, gages d’une adhésion large du grand public aux évolutions en cours.

 

·        Accompagner les mutations du travail

La transformation numérique a et aura des conséquences sur les conditions et les différents statuts des acteurs de notre économie, tous secteurs confondus. C’est le rôle de notre syndicat de les anticiper et de les accompagner, notamment en terme de formation. Dans le numérique, nous constatons le développement du nombre d’indépendant et de TPE. CINOV-IT, fort de son histoire, a l’ambition de les représenter auprès des pouvoirs publics et de mettre à leurs dispositions les services dont ils ont besoin au quotidien.

« Je suis honoré de la confiance des membres de CINOV-IT à mon égard et me réjouis de pouvoir bénéficier pendant un an de l’expérience d’Alain Prallong, que je remercie pour son investissement et son travail remarquable. Notre syndicat a obtenu une visibilité accrue et a su faire entendre la voix des TPE et PME du numérique. Nous devons aujourd’hui consolider et renforcer l’ensemble de nos actions à tous les niveaux afin d’accélérer la transformation numérique de notre pays. Si la prise de conscience des pouvoirs publics est perceptible, on souffre encore de trop de lenteurs et d’obstacles pour bénéficier pleinement, en terme de croissance et d’emploi des bienfaits de la révolution numérique », commente Alain Assouline, Président désigné de CINOV-IT.

 

A propos de CINOV-IT, le syndicat des TPE PME et indépendants du numérique.

CINOV-IT, le syndicat des TPE PME et indépendants du numérique, représente les cinquante mille TPE-PME du secteur du numérique. Les 900 adhérents (directs ou membres des associations affiliées) sont des  entrepreneurs des quatre grands domaines de l’Industrie du Numérique que sont l’édition de logiciels, le conseil, l’ingénierie en informatique et le web. CINOV-IT rassemble tous les types d’entreprises et d’entrepreneurs : professions libérales, indépendants, TPE et PME.

CINOV-IT est un syndicat patronal qui s’est donné pour mission de défendre, représenter et conseiller les PME et TPE du numérique : les défendre et les représenter auprès des pouvoirs publics et des donneurs d’ordre, publics et privés. Le syndicat propose à ses adhérents un ensemble complet de services spécifiquement conçus pour les petites entreprises. Face aux enjeux techniques, économiques, environnementaux et sociaux qui se complexifient, une des missions majeures de CINOV-IT est d’aider ses adhérents à accéder au meilleur niveau de prestation pour un « juste prix » de leurs prestations intellectuelles.

CINOV-IT est actif sur des enjeux essentiels pour les TPE-PME du numérique : Grande Ecole du Numérique, cybermalveillance.gouv, formations, transition numérique des TPME, optimisation de la relation donneurs d’ordre / prestataires informatiques, etc.

CINOV-IT est un des 10 syndicats techniques de la Fédération CINOV. La fédération CINOV, membre de la CPME, représente, avec la fédération Syntec, la branche professionnelle de l’Ingénierie, du Conseil et du Numérique.

Pour en savoir plus : http://www.cinov-it.fr

CINOV-IT a récemment été interviewé par LE MONITEUR au sujet de la commande publique

CINOV-IT vous fait part de ses positions :

« Un régime dérogatoire réclamé

D’autres appellent à la mise en place d’une phrase transitoire pour les petites entreprises. C’est le cas de CINOV-IT, chambre professionnelle des TPE et PME du numérique. « Concrètement, cela reviendrait à laisser la possibilité aux entreprises qui le souhaitent de répondre en version papier après le 1er octobre ». explique Alain Prallong, son président… »

 

« L’envoi par mail de l’offre débattue

…restent encore à expertiser : la possibilité de déposer une offre électronique par mail « au pire des cas ». CINOV-IT l’avait sollicité notamment pour la transmission de la copie de sauvegarde.»…

 

Retrouvez l’ensemble de l’article :

: https://www.lemoniteur.fr/article/marches-publics-les-professionnels-adherent-au-plan-de-demat-35298373

23 et 24 janvier 2018 – Les adhérents de CINOV-IT présents en nombre au forum international de la Cybersécurité 2018 (FIC)

Le vice-président de CINOV-IT Alain Assouline en compagnie du Ministre Mounir Mahjoubi et Guillaume Delbar, maire de Roubaix et vice-Président de la Région Haut-de-France en charge de l’innovation numérique et sociale, de la rénovation urbaine et du logement

23 et 24 janvier 2018 – Forte délégation de CINOV-IT au forum international de la Cybersécurité 2018 (FIC), sur un espace dédié aux TPE et PME du numérique, créé en collaboration avec la commission numérique de la CPME, EESTEL et la plateforme CYBERMALVEILLANCE.gouv.fr

La diversité et la richesse de l’offre des TPE et PME du numérique en matière de cybersécurité ont pu être une nouvelle fois mises en avant lors de la 10ème édition du FIC. Plus de 18 entreprises et collectifs ont ainsi pu démontrer la qualité de leurs solutions et prestations sur un grand village dédié, édifié pour l’occasion par notre organisation.

Promouvoir en France et à l’étranger l’offre française de cybersécurité, reconnue comme innovante et de qualité, est une des vocations premières de notre syndicat. Nous sommes convaincus que la transformation numérique ne pourra se faire de manière harmonieuse sans confiance, anticipation et protection.

Rappelons également que CINOV-IT est membre fondateur et administrateur du collège prestataires du Groupement d’Intérêt Public ACYMA, créateur de la plateforme CYBERMALVEILLANCE.gouv.fr. Celle-ci accompagne les victimes (entreprises et particuliers) par un diagnostic de leur situation, des conseils pratiques à travers des fiches réflexes puis une mise en relation avec des spécialistes PME de proximité.

Nos actions et nos prises de position sur le sujet de la cybersécurité sont récurrentes et resteront constantes, tant cette thématique mérite une attention particulière des citoyens, des entreprises et des pouvoirs publics.

Il faut « développer la culture numérique dès le plus jeune âge »

 

Un collectif de dix-sept signataires – parmi lesquels CINOV-IT – représentants le secteur du numérique, les entreprises ou le monde de la formation appellent, dans une tribune au « Monde », à inclure l’enseignement de l’informatique dans la réforme du lycée.

Pour en savoir plus voir ici : http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/01/31/il-faut-developper-la-culture-numerique-des-le-plus-jeune-age_5249740_3232.html#XyqrAUXZvJ9h9x7i.99